Formation pour les sophrologues en exercice

DIPLOME DE SOPHROLOGIE APPROFONDIE – D.S.A. – en 2 cycles

Formation supérieure pour Sophrologues

Formation en quatre stages aux Relaxations Dynamiques du 5e au 12edegré, leurs théories et techniques spécifiques. Révision des RD du 1erau 4e degré.

Pour connaître l’ensemble de la démarche sophrologique.
Si cette formation n’est pas nécessaire à l’exercice professionnel, elle permet une étape supplémentaire en allant au cœur de la méthode à partir d’une expérience globale et complète des Relaxations Dynamiques et des techniques spécifiques, ponctuée des théories spécifiques.
Elle est constituée de 4 stages suffisamment espacés pour en permettre l’expérimentation personnelle et son intégration.

PublicObjectifsCalendrierLieuCoûtIntervenantEvaluations Témoignages

Vous pouvez demander un dossier d’inscription via notre page « Contact« 

Public :

  • Praticien en sophrologie formé notamment par l’une des écoles de la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie (FEPS), ayant validé l’ensemble de la formation (cycle fondamental & cycle supérieur) ; Sophrologue d’un niveau BAC validé ayant une expérience des 4 degrés de la relaxation dynamique.
  • Effectif limité à 12 personnes.
  • Les personnes ayant déjà validé leur Cycle Radical sur une formation équivalente, peuvent ne suivre que le Cycle Existentiel (2 derniers stages).

Haut de page

Objectifs :

  • Connaître, au fil des quatre stages, l’ensemble de la démarche en sophrologie. Cette formation comprend notamment l’apprentissage et l’intégration des Relaxations Dynamiques du 5 au 12e degré, leurs techniques et théories spécifiques.
  • Intégrer les théories spécifiques de ces degrés.
  • Pratiquer, et intégrer de nouvelles relaxations dynamiques et techniques spécifiques.
  • Expérimenter des méthodes originelles du Cycle dit fondamental, avec un terpnos logos différent.
  • Renforcer ses connaissances conceptuelles et pratiques de la sophrologie.
  • Développer son assise et confiance professionnelles.

Haut de page

CALENDRIER CYCLE RADICAL :

  • Durée : 7 jours, 54 heures (31 heures+23 heures)
  • Dates : 1er stage (4 jours) du jeudi 1er au dimanche 4 novembre 2018.
    2è stage (3 jours) du jeudi 28 au samedi 30 mars 2019.

CALENDRIER CYCLE EXISTENTIEL :

  • Durée : 6 jours, 46 heures
  • Dates : 1er stage (3 jours) du jeudi 22 au samedi 24 août 2019
    2è stage (3 jours) du jeudi 24 au samedi 26 janvier 2020

 

  • Horaires :

1er jour de 9h30 à 18h, avec une pause de 1h pour le déjeuner.
Jour(s) suivant(s) de 9h à 18h.
Dernier jour de 9h à 17h30

Haut de page

  • Lieu : 

Institut Padma, 2 La Cour de Rotz, 44460 ST NICOLAS DE REDON ;
à environ une heure de Nantes (44), Rennes (35), une heure 15 de Vannes (56), une heure 30 de Loudéac (22) ou Lorient (56).

COÛT

Repas et hébergement non compris

450 € (+10% de frais de gestion, soit 495 € si FPC*) pour le stage de 4 jours
350 € (+10% de frais de gestion, soit 385 € si FPC) pour les stages de 3 jours
Coût total de (450 + 3x 350 =) 1500 € soient 15€/ heure TTC

Le règlement se fait sur chaque stage et donc sur la durée de la formation. Il est possible de ne suivre qu’un ou plusieurs stages (mais en suivant l’ordre chronologique d’apprentissage).

*FPC = Formation Professionnelle Continue (via un Organisme Paritaire Collecteur Agréé – OPCA – ou autre organisme payeur) ; prévoir un délai de plusieurs semaines supplémentaires

Vous pouvez demander un dossier d’inscription via notre page « Contact« 

Haut de page

Intervenant :

Pascal GAUTIER, Psychologue, Sophrologue, formé par Bernard SANTERRE à partir de 1991.

Directeur de l’Institut de Sophrologie de Rennes, membre FEPS, du 1er janvier 2004 au 1er janvier 2018. Responsable de la formation complète de plus de 700 sophrologues. Fondateur du DSA, Diplôme de Sophrologie Approndie.

Master Spécialiste en Sophrologie Caycédienne ® (diplôme privé) sous la direction de Alfonso CAYCEDO (2005).

Formateur professionnel depuis 1999.

Psychologue (1999), attesté en Thérapie Comportementale & Cognitive.

Auteur du livre Découvrir la Sophrologie, co-auteur de quatre ouvrages.

Haut de page

Évaluation de la formation / sanction de la formation :

  • Des mises en situation professionnelle sous forme de jeux de rôle permettent d’apprécier l’acquisition des connaissances et des compétences par les stagiaires.

  • Une enquête de satisfaction est distribuée à chaque stagiaire afin d’évaluer la qualité de l’action de formation et de mesurer la satisfaction des stagiaires.

  • La rédaction de phéno-descriptions pour chaque stage.

  • Une attestation de présence sera remise au stagiaire à l’issue de chaque session ; un « Diplôme de Sophrologie Approfondie privé » à l’issue de la validation de l’ensemble de la formation.

Vous pouvez demander un dossier d’inscription via notre page « Contact« 

Haut de page

TEMOIGNAGES

« Et pourquoi donc le DSA…?
Ma première motivation était d’aller voir au bout du chemin de la sophrologie. D’aller plus loin, encore plein de choses à découvrir me semblait-il.
Concrètement cela m’a permis de réactualiser mes pratiques de la RD1 à RD4, ce qui a quand même été une autre manière d’appréhender la sophrologie et les VIPP que je ne connaissais pas. Intéressant et enrichissant pour mes pratiques, du renouveau, du dynamisme et d’autres perspectives.
J’ai beaucoup aimé aussi le contexte de sophrologues déjà confirmés dans cette formation. J’y ai trouvé une dimension de continuité dans la découverte.
L’envie de découvrir, de se révéler à d’autres dimensions corporelles; Palper l’énergie, la conscience de nos origines… Ont été très riche dans les vivances et continue de faire leur effet dans l’entraînement.
les questions phroniques de la conscience, de l’âme, sont percutantes , stimulantes c’est un peu comme une part de gâteau que je peux me « resservir » chaque fois que j’en ai envie, et quelles saveurs je vais y trouver ?
Je trouve que cela m’a ouvert mon champ de conscience, un regain d’énergie positive, d’autres possibles s’ouvrent. Du confortable ronronnement de la sophrologie que je connaissais cela me met dans la posture de recherche, poursuivre le chemin de la connaissance, ça m’a donné une belle envie de conquérir d’autres espaces… ça m’a encore plus rapproché de la conscience d’être au monde et de faire partie d’un tout, des éléments qui m’entourent.
J’ai un groupe de personnes confirmées à qui je fais découvrir le cycle radical, c’est du bonheur à partager, quelle Energie formidable se révèle et des transformations qui se mettent en place!!!
Merci Pascal de nous avoir permis de découvrir ces cycles radical et existentiel , Bonheur à tous ceux qui se lanceront dans l’aventure.
Béatrice  »                                                                        Haut de page


« bonjour pascal !
j ai trouvé beaucoup d ‘intérêt à faire cette formation ! ….non non je faillotte pas!
En fait , elle m’ a rééllement éclairée sur la dynamique propre à Caycédo , et il me semble assez pertinent d’ avoir cette vision globale , et toujours en mouvement du Maestro , étant nous même des sophrologues d’ obédience caycédienne.
Elle éclaire par ailleurs , avec plus d’ acuité encore ma formation initiale effectuée avec Bernard, et me renforce dans l’ idée que l’ esprit de sa pratique me touche plus que celle proposée par Caycédo.
J’ ai pourtant bien essayé de visiter tout cela de manière bienveillante et neutre , mais toutes ses propositions de protocoles toujours plus approfondis… ont fini par me perturber dans le fondement même de ma pratique….
Même si les vertus pédagogiques de ses différents degrés ont certainement leur raison d’être , même si intellectuellement parlant toutes ses hypothèses de travail sont extrêmement pertinentes, en tout cas suffisamment pour éveiller la curiosité , je n’ arrive pas à me défaire d’ une certaine « culture du silence « , qui elle aussi , doit pouvoir se transmettre par la pratique.
Je dois bien t’ avouer que dans le cadre professionnel , je ne vais que très rarement au delà du premier degré… et que je bascule directement sur des protocoles  troisième degré ; et déjà la pratique méditative n’ est plus très loin .
Pou résumer mon cher Pascal, un attrait intellectuel et pratique sans aucuns doutes, mais pas assez de résonances avec l’ expérience de ma pratique.
bien à toi ! et à très bientôt !

Loïc »                                                                         Haut de page


« Cette nouvelle session DSA proposée m’a permis d’approfondir ma réflexion de sophrologue et ainsi me permettre d’intégrer la formation initiale. Ce recul est nécessaire, il nous apporte un nouveau regard sur ce que nous avons appris et complète le cursus.A mon avis il est indispensable pour toute personne désirant d’exercer la profession de sophrologue de suivre la formation jusqu’au 12ème degré. Les stages sont davantage d’ordre de développement personnel, mais au combien important pour se positionner en tant que future sophrologue.Je suis totalement satisfaite de ce qui a été proposé et le conseil vivement à toute personne qui s’interroge, qui désir de compléter ses outils de réflexions.

Françoise »


« Pour ma part, au sortir des deux premières années du cycle fondamental, j’ai tout de suite ressenti la nécessité “d’aller plus loin, d’approfondir mes connaissances au plan théorique afin de donner tout leur sens aux néologismes et expressions caractéristiques aux animations et discours sophrologique.

De plus, au niveau de la pratique sophrologique, il m’a été nécessaire de connaître tous les degrés avec leurs théories et animations spécifiques pour donner plus “ d’assise “ à mes présentations de la Sophrologie tant en association, groupe et autre réunion d’information qu’en séance individuelle au cabinet. Bien sûr, il est possible de s’arrêter après la seconde année du cycle fondamental et d’assurer des animations de qualité mais ce n’est pas le choix que j’ai fait.

Non, j’ai plutôt fait “le pari sophrologique“ c’est-à-dire : “La sophrologie dans sa pratique, dans son étude théorique me permettrait-elle d’expérimenter une nouvelle dimension dans le “vécu-vivant“ actuel et futur de mon quotidien environnemental ? “

Voilà la motivation principale de mon inscription au D.S.A.

Et je dois dire que j’ai fait le bon choix car c’est en parcourant, au cours du D.S.A, tous les degrés (du 5ème au 12ème) avec toi et aussi les autres sophrologues en exercice depuis plus ou moins longtemps, que j’ai pu approfondir certaines idées fortes, certaines formulations rencontrées au cycle fondamental telles que le schéma corporel, la conscience, l’action positive, la réalité objective…

Le contenu de ce D.S.A est si riche que j’ai éprouvé le besoin de prendre un peu de recul pour le laisser “décanter tel un nectar pour mieux l’apprécier ensuite…“

D’ailleurs, sans exception me semble-t-il, nous fûmes en demande de regroupement pour des temps d’échanges et de pratiques communs… preuve de la qualité de cette formation au demeurant enrichissante et agréable.

Enfin, je me suis remis tout récemment à la finalisation du DSA par la rédaction des phénodescriptions des vivances personnelles et me voici à nouveau acteur de mon projet et de mon pari : je continue d’explorer et d’approfondir différentes thématiques sophrologiques au travers de lectures, de “vivances“ et de partages écrits ou oraux avec certains élèves du DSA.

Je terminerai cet exposé en te remerciant à nouveau pour ton investissement dans cette formation qui s’améliorera au fil du temps et des retours des stagiaires et pour tes réponses à la question évoquée un peu plus haut.

Au plaisir.

C’était Georges de GORGES. »                   Haut de page


bonjour Pascal,

Mon témoignage à propos de l’intérêt à suivre la formation dans les degrés supérieurs :
Lorsque j’ai obtenu le diplôme de Sophrologue, ça me semblait largement suffisant pour faire ce que j’avais envie de faire (accompagner vers le mieux être, apporter un outil simple et efficace face aux difficultés internes à l’être humain). Après quelques années, j’ai eu l’impression de plafonner, j’avais besoin d’ouverture, besoin d’élargir (quoi? ma conscience sûrement !).
La formation dans les degrés supérieurs m’a apporté cette ouverture, un enrichissement dans les domaines déjà abordés au cours de la formation fondamentale, une assise dans mon métier de Sophrologue. Je m’y sens confirmée.

A l’heure actuelle, j’ai ouvert un groupe pour ces degrés-là (peu de participants : 4) ça me permet de continuer le « voyage » et l’expérience continue de s’enrichir et de m’enrichir.

 Je recommande fortement cette formation qui m’a été d’autant plus profitable que j’avais déjà une belle expérience du « terrain ».
Se retrouver en formation avec des personnes qui exercent déjà apporte également un plus. 
Amitiés,
Josette »
Vous pouvez demander un dossier d’inscription via notre page « Contact«